Chargement Évènements
Tous les Évènements Université d’été d’Amnesty 2023
  • Cet évènement est passé

Université d’été d’Amnesty 2023

16 septembre 2023 de 9h00 à 17h00
Audioire Socrate

Le programme de l’université d’été 2023 d’Amnesty International

LE DROIT À UN ENVIRONNEMENT SAIN ET À LA STABILITÉ CLIMATIQUE : PERSPECTIVES JURIDIQUES ET PHILOSOPHIQUES –De 9H30 à 11H00

Avec Delphine Misonne, directrice du centre d’étude du droit de l’environnement à l’université Saint-Louis et Matthias Petel, doctorant à Harvard et à l’UCLouvain et président de la Commission Environnement de la Ligue des droits humains.

Comment l’idée de droit de la nature en général et de chacune de ses composantes (animales, végétales, minérales, rivières, etc.) a-t-elle évolué ces dernières années ? Quelles sont les questions qu’elle pose dans les champs philosophique et juridique ? Quelles réponses concrètes certaines expériences ont-elles apportées pour conférer des droits à la nature, à des espaces naturels, à des animaux, à des arbres, etc. ? Quels sont les contours du droit à un environnement sain ? En quoi les États sont-ils soumis à des obligations en la matière ? Et les entreprises ? Et les individus ?

COMMENT PROTÉGER CE QUI APPARTIENT À TOUT LE MONDE CONTRE LES CONVOITISES DE CERTAIN·ES ? –De 9H30 à 11H00

Avec Françoise Thonet, présidente de la chambre environnement de la Cour d’appel de Mons, Hugo Viel, chargé de campagne contre les bombes climatiques développées par l’industrie fossile à 350.org et Dries Verhaege, directeur de Dryade, société qui utilise la force du droit pour protéger la nature

Les biens communs tels que l’environnement ou un climat favorable appartiennent à tout le monde ou à personne. Ils font ainsi l’objet de prédation de la part d’entreprises et particuliers qui poursuivent leur intérêt individuel. Comment la responsabilité des entreprises et des particuliers peut-elle être engagée dans les dégâts commis au patrimoine naturel commun ? Comment atteindre les vrais auteurs quand l’État, garant des droits humains, n’est pas en mesure de jouer son rôle ?

De 11H00 À 11H20 – Pause

LES ATTEINTES À L’ENVIRONNEMENT ET L’ACTIVISME FACE À LA JUSTICE –De 11H20 à 12H50

Avec Michel Forst, rapporteur spécial des Nations unies sur les défenseurs de l’environnement au titre de la Convention d’Aarhus, Joke Callewaert ou Mieke Van den Broeck, avocates des militant·es de Greenpeace et Luc Depré, spécialiste en droit de l’aménagement du territoire, de l’environnement et de l’énergie, avocat de l’Affaire climat.

Quelles perspectives pénales pourraient-elles contribuer à lutter contre les crimes contre l’environnement ? Faut-il inscrire l’écocide dans le mandat de la Cour pénale internationale ? Faut-il accorder à la nature et/ou aux générations futures un droit d’ester en justice pour défendre ses intérêts ? Quelles sont les armes des activistes du climat ? Quelles sont les forces et faiblesses du recours aux cours et tribunaux (affaire climat) ? Comment penser la criminalisation de ces activistes ? Comment mobiliser les concepts de désobéissance civile, de légitime défense et d’éco-terrorisme ?

CHANGER LE COURS DES CHOSES : COMMENT ET À QUEL PRIX ? –De 11H20 à 12H50

Avec Jean De Munck, sociologue, Jean-Pascal van Ypersele, climatologue, Peter Wittoeck, Chef du Service Changements climatiques au Service public fédéral Santé, Pascal Vermeulen, cofondateur de Climact et Chloé Mikolajczak, activiste pour la justice sociale et climatique.
On nous répète souvent que nous allons droit dans le mur. Ce mur est-il un obstacle évitable ou prend-il toute la largeur de l’horizon ? Quelles sont les solutions ? Quelle part la technologie pourra-t-elle apporter au changement ? Quelle part les entreprises privées peuvent-elles apporter au changement ? Quelle part le grand public peut-il apporter au changement ? Est-il possible d’envisager qu’une civilisation puisse se renouveler à ce point et en si peu de temps ?

De 12H50 à 14H00 – Lunch

COMMENT OPÉRER UNE TRANSITION JUSTE DANS UN MONDE COMPLEXE ? –De 14H00 à 15H30

Avec Agnès Callamard, secrétaire générale d’Amnesty International et Souleymane Bachir Diagne, philosophe et professeur de l’Université de Columbia.

L’Humanité peut soit laisser les choses suivre leur cours ancien et subir les effets que le GIEC annonce, soit prendre des mesures pour atténuer les effets du changement climatique. Différentes options existent. De quelles balises l’Humanité doit-elle se doter dans ses choix ? Quels critères doit-elle mobiliser pour privilégier certaines pistes plutôt que d’autres ? À quelles conditions l’Humanité pourra-t-elle agir comme une entité responsable qui fait effectivement prévaloir ces priorités ? Les réponses d’un·e responsable politique d’un pays riche, d’un chercheur nourri du point de vue d’un continent victime et d’Amnesty International.

TRENTE-CINQ ANS D’ENGAGEMENT COLLECTIF POUR LES DROITS HUMAINS NE VALENT-ILS QU’UN HAUSSEMENT D’ÉPAULES ? –De 15H50 à 17H00

Avec Philippe Hensmans, directeur d’Amnesty International Belgique francophone… et avec de nombreux·ses invité·es.

Retour sur les faits marquants de l’actualité mondiale et de l’activité d’Amnesty International pour célébrer le départ de Philippe Hensmans.

17H00 – DRINK AVEC LE BRUSSELS JAZZ TRIO

Le Brussels Jazz Trio vous emmène dans l’ambiance des années 20 et 30, avec un swing tantôt intime, tantôt festif et dansant au travers des grands standards incontournables des années folles.

Date :
16 septembre 2023
Heure :
9h00 à 17h00
Audioire Socrate
place Cardinal Mercier, 10
Louvain-La-Neuve,1348Belgique

Navigation Évènement

Participez au changement

Maak deel uit van de verandering

Soutenez-nous

Vous voulez nous aider à faire avancer le mouvement climat?
Chaque don peut y contribuer !

Steun ons

Wil je ons helpen de klimaatbeweging vooruit te stuwen?
Elke gift maakt mee het verschil.

Newsletter

Nieuwsbrief